marc_riboud_1

Province du Guangdong.
“Dans le train qui me mène fin 1956 de la frontière de Hong Kong à Canton, c’est-à-dire d’un monde dans un autre, ma première photo chinoise est cette femme vêtue de noir, paysanne d’après ses bagages alors que je la crois citadine par son élégance naturelle. Cette image s’est immédiatement superposée dans ma mémoire visuelle à d’autres abandons, toute dignité perdue, si souvent devant mes yeux en Asie. C’est là peut-être que comme d’autres visiteurs, j’ai été impressionné par la dignité que Mao semblait avoir rendu aux Chinois”. Marc Riboud

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s